dimanche 3 février 2013

Honni soit qui MALI pense, un parfum de Françafrique


Il y a plus de 50 ans, en 1960, les 14 colonies françaises d'Afrique noire devenaient indépendantes. Mais indépendance ne signifie pas liberté : le général De Gaulle confie à Jacques Foccart la mise en place d'un système qui vise à garder, par tous les moyens, légaux ou illégaux, le contrôle de nos anciennes colonies dont les matières premières, le pétrole et l'uranium en particulier, sont vitales pour la France.

Ce système va s'appeler la « Françafrique ».


Honni soit qui MALI pense


(22'27'' Fr) - Télécharger la vidéo (15 Mo)

Que se passe-t-il donc au Mali ? Qui sont donc ces terroristes qui voudraient mettre le Mali et le Niger sous leur coupe ? Après avoir prétendu il y a peu qu'il était hors de question que la France intervienne militairement au Mali, elle y a déployé 3500 soldats depuis le 11 janvier, dans le cadre de l'opération "Serval", pour un coût d'environ 50 Millions d'Euros à ce jour. Hillary Clinton parle de "menace qui s'étend" (comprenez bien "terroriste"), et il est question que des drones US stationnent au Niger... Étrangement, il est bien peu question de l'exploitation par la France des mines d'uranium au Niger et au Mali, où Areva guigne depuis des années l'exploitation des ressources uranifères "de classe mondiale". Voici donc à travers ce montage vidéo une vision quelque peu différente du brouet médiatique habituel. Comme un parfum de Françafrique...


Un opposant solitaire ?


(11'20'' Fr) - Télécharger la vidéo (78 Mo)

Extraits de la déclaration du député indépendant Belge Laurent LOUIS qui s'oppose, seul contre tous les autres parlementaires, à la participation de la Belgique à la guerre au Mali. Il dénonce la manipulation internationale, le mensonge de la lutte anti-terrorisme, le soutien des occidentaux aux djihadistes en Libye, Tunisie et Syrie et dévoile les véritables raisons de cette opération militaire néo-colonialiste. Si ce monsieur a la réputation d'être une "grande gueule" dont certaines positions lui ont déjà valu polémiques et accusation de diffamation, du moins a-t-il le courage de ses opinions. (Source : Laurent Louis / YouTube)
(Petite parenthèse hors sujet : en deuxième lecture, observez donc l'attitude de l'homme à la cravate fuchsia, au second plan. N'étant pas familier du cirque politique, je ne sais pas si ce genre de comportement est habituel, mais voilà il me semble un président de la Chambre qui semble très concerné et très impliqué dans ce qui se passe et se dit dans son hémicycle...)


Uranium, l'héritage empoisonné


(Documentaire 55'16'' Fr) - Télécharger la vidéo (375 Mo)


(Débat 55'16'' Fr) - Télécharger la vidéo (375 Mo)

A Mounana au Gabon, Areva a cessé les activités de sa filiale, la COMUF, en 1999. Sur place, une pollution radioactive des sols et des maisons construites avec des stériles miniers provoque de nombreuses maladies.
A Arlit, au nord du Niger, Areva exploite deux mines depuis quarante ans. On relève aux alentours les mêmes effets : des mineurs locaux et des expatriés souffrent principalement de cancers des poumons.
Pendant 18 mois, Dominique Hennequin et Pascal Lorent ont enquêté sur les conséquences de l'exploitation de l'uranium au Gabon et au Niger et rapporté des images exclusives. A Mounana, ils ont filmé un vaste site contaminé à la radioactivité et rencontré des victimes. Dans les mines d'Arlit, au Niger, l'équipe entre dans le futur site minier d'Imouraren et donne la parole à la rébellion Touareg. Une enquête étayée par de nombreux témoignages et les analyses d'échantillons réalisées par la CRIIRAD. (Source : documentaire LCP de Décembre 2009)


Niger : la bataille de l'uranium


(47'45'' Fr) - Télécharger la vidéo (333 Mo)

Au nord du Niger, dans une région de plaines désertiques où est implantée Areva, le fleuron français de l'industrie nucléaire, les Touareg ont pris les armes. Leurs revendications : un partage équitable des revenus issus de l'extraction d'uranium et des conditions d'exploitation du minerai qui respectent leur mode de vie, leur santé et leur environnement. Enlèvements, attaques de garnisons, blocages d'axes routiers névralgiques : ce sont les seuls moyens de pression dont disposent les rebelles touareg du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ) pour exiger du gouvernement de Niamey une répartition équitable des revenus uranifères. Exploitées depuis quarante ans par la firme française Areva, numéro un mondial du nucléaire, les mines d'uranium du nord du Niger constituent une manne économique pour le sud du pays... (Source : documentaire France 5 / Galaxie Presse diffusé en janvier 2009)


Niger : mines d'uranium et santé publique


(2'37'' Fr) - Télécharger la vidéo (18 Mo)

Extrait d'un JT de France Ô Niger du 21 sept 2009, un point sur les conditions de travail et le suivi sanitaire de la population locale et des employés d'Areva travaillant dans les mines.


Au Niger, Areva empoisonne l'eau, l'air et la terre


(6'48'' Fr) - Télécharger la vidéo (81 Mo)

Areva extrait de l'uranium au Nord du Niger, autour des villes d'Arlit et d'Akokan, depuis 40 ans. Greenpeace a pu accéder à certaines zones d'extraction minière en novembre 2009 pour prélever des échantillons de sol, d'eau et d'air. La CRIIRAD, laboratoire indépendant; les a ensuite analysés en France. Résultat : la radioactivité dans ces zones habitées et les déchets produits par l'extraction minière sont alarmants, et Areva n'a pas pris toutes les mesures qui s'imposent. (Source : Greenpeace.fr)


Nucléaire, une pollution durable


(Partie 1 - 5'49", Fr) - Télécharger la vidéo (42 Mo)


(Partie 2 - 5'29", Fr) - Télécharger la vidéo (37 Mo)

Ces deux extraits de ce film traitent des conditions d'extraction de l'uranium par les filiales d'Areva, (la SOMAÏR et la COMINAK) lors d'une mission de contrôles effectués par la CRIIRAD en 2003, à la demande de l'ONG Aghir In'Man, avec l'aide de l'association Sherpa. Il en ressort que les problèmes rencontrés sur place qui ont entravé le bon déroulement de cette mission (matériel bloqué par les autorités et impossible à récupérer en temps voulu, surveillance permanente..) venaient clairement de consignes dictées par la France... (Source : CRIIRAD)


Niger : un chef Touareg témoigne


(2'37'' Fr) - Télécharger la vidéo (18 Mo)

Interview de Janvier 2008 par Latelelibre.fr :"Pour mieux comprendre la situation politique du Niger, de la guerre qui s'y déroule, nous avons rencontré un chef de la rébellion Touareg, Issouf Ag MAHA. Il nous parle des raisons de cette nouvelle révolte qui a repris depuis près d'un an dans l'indifférence générale des gouvernements et des médias internationaux. De passage à Paris pour lancer un appel de détresse sur la situation actuelle dans son pays, Issouf Ag MAHA, nous interpelle sur la marginalisation de son ethnie, considérée comme des grands bandits, des coupeurs de routes, voire plus... mais aussi dans quelle condition la France, par le biais de la société nucléaire Areva, exploite leur terre pour y retirer l'uranium. Un dossier chaud, il s'agit de l'indépendance énergétique de la France. Les négociations sur le prix du minerai payé par la France n'ont sans doute pas été étrangères à cette affaire..." (Source : Latelelibre.fr)


L'uranium Africain sous la botte d'Areva



(35'10'' Fr) - Télécharger la vidéo (214 Mo)

Interview et conférence de Raphaël Granvaud de Survie France par TVNet Citoyenne, lors de la sortie de son livre "Areva en Afrique". Contrecarrant le mythe de l’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire, puisque l’uranium alimentant le nucléaire civil et militaire provient depuis longtemps et pour une large part du sous-sol africain, Raphaël Granvaud détaille les conditions dans lesquelles la France et Areva se procurent un uranium au meilleur coût, au prix d’ingérences politiques et de conséquences environnementales, sanitaires et sociales catastrophiques pour les populations locales. Dans un contexte international d’intensification de la concurrence sur le continent africain, mondialisation capitaliste oblige, Areva obtient un tiers de son uranium au Niger, qui reste pourtant en dernière position du classement des pays selon leur indice de développement humain...
(Source : Survie France - Les dossiers noirs)


Pour terminer cet article, je vous propose deux conférences organisées par la CRIIRAD & Survie :

L'uranium au niger, La face cachée des prises électriques


(1h27'57'' Fr) - Télécharger la vidéo (603 Mo)

Conférence de Roland Desborde, président de la CRIIRAD, en Février 2008, qui nous fait regarder nos prises électriques différemment.

Le nucléaire, une énergie propre ? En entendant ça, on pense souvent au devenir des déchets nucléaires. Et en amont des centrales ? Le Niger est le premier fournisseur d’uranium pour la France, et ce n’est peut-être pas un hasard si la société nationale Française Areva s’est récemment retrouvée au centre des accusations formulées par l’Etat Nigérien contre la France, soupçonnée de soutenir les mouvements rebelles touaregs. Quant aux conditions sociales et environnementales d’extraction d’uranium...

Areva en Afrique : pillage et résistances


(1h54'40'' Fr) - Télécharger la vidéo (784 Mo)

Qui connait l’historique de la présence et du développement en Afrique de ce qui allait devenir le groupe Areva ? Quel rôle a joué cette société nationale (comme Elf...) dans les choix géopolitiques français au sud du Sahara, et notamment au Niger, 1er fournisseur de l’uranium des centrales nucléaires françaises ? Aboubakar Lalo, membre de l'association Survie, revient sur l’histoire très Françafricaine du groupe au Niger et sur les dernières actualités telles que la signature début janvier d’un contrat entre Areva et l’état nigérien pour l’exploitation du gisement géant d’Imouraren. Bruno Chareyron, responsable du laboratoire de la CRIIRAD, détaille ensuite les conditions sociales et environnementales d’exploitation d’uranium au Niger, suite notamment à une mission d’expertise réalisée sur place. Découvrez à travers cette conférence de Février 2009 la face Françafricaine du nucléaire civil, qui fournit 75 à 80% de l’électricité Française...
(Sources : Merci à Point-Zero-Canopus.Org pour la compilation et la publication des vidéos de ces 2 conférences initialement en plusieurs parties, et à Survie Isère pour les descriptifs)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

—————————————————————————————————————————————————— Kna60 sur YouTube

—————————————————————————————————————————————————— Kna60 sur Dailymotion

—————————————————————————————————————————————————— Kna60 sur Vimeo

Fukushima - Que savaient-ils et quand ? - A. Gundersen 11.03.13 from Kna60 on Vimeo.